Au Louvre : « La nef des fous » de Jérôme Bosch

Une assemblée s'adonne à l'ivresse et à la gloutonnerie, laissant dériver l'embarcation. Ce motif est à rapprocher du poème "La Nef des fous" (1494) de l'auteur allemand Sébastien Brant, dans lequel le thème des fous alimente une satire de la société.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email